LES INSTANCES

Le Congrès et les commissions

Afin de discuter et de délibérer sur toutes les questions relatives à la Fédération et à ses dossiers, les délégations des associations membres se réunissent en Congrès. Cette instance se réunit ordinairement à six reprises durant l’année et, à ces occasions, est précédée des trois commissions consultatives de la FECQ : la Commission des affaires sociopolitiques (CASP), la Commission des affaires institutionnelles (CAI) et la Commission des affaires collégiales (CAC). Ces commissions traitent des questions reliées à leur champ de compétence et formulent des recommandations au Congrès, qui choisit de les endosser ou non. Lorsqu’un vote est pris en Congrès, les règles du vote suivent les règles de semi-proportionnalité et de double majorité.

Le Conseil d’administration

Le Conseil d’administration de la FECQ est composé de 20 administrateurs. Chaque association étudiante a le mandat de désigner un administrateur qui y siègera à titre personnel. Comme son nom l’indique, cette instance gère et administre la Fédération de façon exclusive. Elle a notamment comme tâche de faire des recommandations à l’Assemblée générale lors de modifications aux Règlements généraux ainsi que d’approuver tout contrat financier. Sur toutes les décisions du Conseil, chaque administrateur dispose d’un seul vote.

L’Assemblée générale

L’Assemblée générale est l’instance suprême de la FECQ. Ordinairement, elle est convoquée une fois par année. Cette assemblée élit les membres du Conseil exécutif, reçoit le rapport annuel, adopte les États financiers, révise l’ensemble des positions de la FECQ, modifie les Règlements généraux, etc. Comme lors des Congrès, les décisions y sont adoptées à l’aide du système de vote semi-proportionnel et selon la double majorité.

Le Conseil exécutif

Le Conseil exécutif est formé de huit personnes dévouées à temps plein aux intérêts des étudiants collégiaux québécois et à la bonne marche des affaires courantes de la Fédération. La petite équipe, à partir du siège social de la Fédération, coordonne et organise les activités de la Fédération tout en réalisant les mandats qui lui sont confiés par les autres instances. Les trois domaines où son action se fait sentir sont les affaires institutionnelles et administratives, les affaires étudiantes (support aux membres) et les affaires politiques. Les postes qui composent cet organe sont :

  • la présidence ;
  • la vice-présidence ;
  • le secrétariat général ;
  • la coordination aux affaires sociopolitiques et à la recherche ;
  • la coordination aux relations et aux communications ;
  • la coordination aux affaires étudiantes ;
  • les deux ou trois responsables aux affaires internes.

QUELQUES PROCÉDURES

Le vote semi-proportionnel

La Fédération compte vingt associations membres de partout au Québec et la taille des collèges qu’elle représente varie beaucoup, allant de quelques centaines à plusieurs milliers. Afin de conserver une certaine représentativité de la population étudiante membre, les associations ont choisi un système appelé semi-proportionnel qui accorde aux plus grosses associations plus de votes selon divers paliers. Ceux-ci ne sont pas directement proportionnels au nombre de membres, permettant de maintenir un équilibre entre les associations de différentes tailles. Le nombre de votes varie donc actuellement entre trois et neuf.

La double majorité

En plus du système de vote semi-proportionnel, les associations membres de la FECQ ont aussi décidé d’instaurer une règle de double majorité : pour être adoptée, une proposition doit non seulement recueillir la majorité des votes, mais aussi la majorité des associations. Ainsi, il est impossible qu’une ligue des collèges populeux puisse diriger la Fédération et les petites associations s’y trouvent mieux représentées.

Infolettre
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Instagram

Nous sommes de retour sur Instagram! #fecq

A post shared by FECQ (@fecq_officiel) on

Twitter